Histoire 2017-09-18T16:23:36+00:00

Histoire

DEPUIS 1912

Nous étions au début du vingtième siècle, quand le grand-père Federico, charbonnier dans le quartier Rione Ponte, plus précisément dans le Vicolo di Montevecchio, autrefois le siège du Monte di Pietà, vendait du charbon tandis que sa femme, madame Domenica, dans une boutique adjacente, cuisinait, en échange de quelques deniers, des repas chauds aux travailleurs de la zone. Tout commence comme dans un roman, mais cette histoire n’est autre que celle de la famille Salomone, qui depuis 1912 a créé l’histoire d’un des plus anciens restaurants de Rome n’ayant jamais changé de propriétaire.

Depuis la magnifique Place Campo de’ Fiori, une fois entrés dans le restaurant, vous plongez dans l’atmosphère d’une auberge d’une autre époque, proposant une cuisine composée de plats simples, d’abats et de vin de pays. L’imposant lustre en fer forgé placé au centre de la salle et les petites lanternes latérales offrent un agréable éclairage tamisé. Aux murs, revêtus en partie de bois couleur noyer, sont accrochés de nombreux tableaux qui portent la signature de Tre Galletti, peintre romain du début du vingtième siècle qui aimait représenter avec ses gouaches des scènes de la vie romaine.

L’infatigable Domenica, la veuve de Federico, se dédia entièrement à sa petite auberge appelée “Il Carbonaro”, transmettant tout son savoir à sa fille Andreina avec laquelle, quelques années plus tard, dans la période qui suivit l’après-guerre, elle décida d’ouvrir son propre restaurant sur la charmante place Campo dei Fiori, dans une ville considérablement appauvrie par le conflit mondial.

Pour rendre hommage à son père, elle lui donna le nom “La Carbonara” qui est, depuis plus de 60 ans, un élégant restaurant dans le coeur vivant de Rome. L’endroit, appartenant aujourd’hui encore à la même famille, et, malgré les nombreux lieux récemment ouverts dans le centre historique de Rome, très fréquentés de la vie nocturne romaine, n’a pas changé l’esprit de la maison fidèle aujourd’hui encore aux valeurs de l’authentique restauration romaine.